bonheur au travail

Plaidoyer pour le bonheur

Dans Plaidoyer pour le bonheur, le moine Matthieu Ricard nous transmet les conclusions parfois surprenantes de ces enquêtes :

1.     Les gens mariés ou vivant en couple sont presque 2 fois plus heureux que les célibataires, les veufs ou les divorcés qui vivent seuls.

2.     Le bonheur n’est pas lié au QI. Mais il est lié au QE. Le Quotient Emotionnel est défini par la faculté de percevoir les sentiments des autres ainsi que ses propres émotions.

3.     Un moine confirmé en méditation est infiniment plus habile à identifier des émotions fugaces chez autrui qu’un policier, un douanier, une psychologue, un avocat, un juge et même un agent des services secrets. Cette expérience a été menée sur 2 moines bouddhistes expérimentés et 5000 autres sujets.

4.     Le bonheur va de pair avec la capacité de s’affirmer, avec l’extraversion et l’empathie.

5.     Plus un individu est capable de maitriser son environnement, plus il est heureux.

6.     Les personnes pratiquant une religion sont plus heureuses et vivent plus longtemps : 7 ans de plus que la moyenne aux Etats-Unis.

7.     90% des nonnes identifiées comme “heureuses” étaient encore en vie à 85 ans contre 34% de celles appartenant au groupe “le moins heureux”. L’intérêt de cette étude est que toutes ces personnes avaient exactement les même conditions de vie.

8.     la mortalité des personnes qui manifestaient principalement des émotions négatives est 2 fois supérieure à celles des personnes d’un tempérament heureux qui vivent des émotions positives. Cette conclusion est le résultat d’une étude menée pendant 2 ans sur plus de 2000 mexicains de plus de 65 ans vivant aux Etats-Unis.

9.     50% de la tendance au bonheur peuvent être attribués aux gènes.

10.   le bonheur tend à être plus élevé chez ceux qui ont un travail rémunéré. Toutefois, les femmes au foyer ne sont pas plus insatisfaites que les gens ayant une activité professionnelle.

11.   contrairement aux idées reçues, les gens ne sont pas plus heureux dans les régions ensoleillées que dans les régions pluvieuses (mis à part certains cas pathologiques de dépression).

12.   les loisirs favorisent la satisfaction, surtout chez les gens qui ne travaillent pas.

13.   des étudiants en médecine d’un tempérament agressifs ont 5 fois plus d’accidents cardiaques que les moins coléreux. Cette étude a été réalisée sur 255 sujets sur 25 années.

14.   le bonheur augmente avec l’implication sociale et la participation à des organisations bénévoles, la pratique du sport, de la musique ainsi qu’avec l’appartenance à un club.

15.   le degré de bonheur des gagnants à la loterie varie peu suite à leur bonne fortune.

16.   le bonheur est plus élevé dans les pays qui garantissent à leur habitants davantage de sécurité, d’autonomie, de liberté, d’accès à l’éducation et à l’information.

17.   les citoyens sont plus heureux dans un climat de paix. Indépendamment des conditions économiques, ceux qui vivent sous un régime militaire sont plus malheureux.

18.   regarder la télévision ne conduit qu’à une augmentation minime du bien-être. Par contre, ceux qui regardent beaucoup la télévision sont moins heureux que la moyenne.

Peut-on en déduire que la vie moderne rend heureux ? Peut-être pas : la dépression est 10 fois plus fréquente dans les pays développés qu’en 1960. Et elle affecte des individus de plus en plus jeunes. Le taux de suicide parmi les étudiants suédois a également augmenté de 260% depuis 1950. Ce taux est responsable de 2% des décès annuels : c’est plus que la guerre et les homicides !

Décidemment, pas si facile cette quête du bonheur ! Mais pour Matthieu Ricard, il existe une activité magique pour apprendre à être heureux en toutes circonstances : il faut apprendre à se tourner vers l’intérieur et mé-di-ter.  

Bonheur au travail - Clé n°9

Clé 9: Appliquez vos valeurs au travail !

Pour chacune de vos valeurs qui ne sont pas exploitées dans le cadre de votre poste actuel, prenez le temps de lister cinq actions que vous pourriez mettre en place.

Par exemple, si vous avez identifié que ce qui pourrait faire votre bonheur au travail c’est être davantage dans la cohésion de groupe, car vous êtes une personne rassembleuse, vous pouvez par exemple décider d’apporter des viennoiseries au bureau pour votre fête, de partager un moment de pause avec vos collègues, de pratiquer l’écoute active lorsque vous échangez avec votre équipe, de proposer votre aide à un collègue sur un dossier, etc…
Vous l'avez compris, pour chacune des valeurs qui vous définit, il y a une multitude de possibilités. Ce qu’il est intéressant de retenir, c’est que pour vivre le bonheur au travail, il n’est pas toujours nécessaire de tout changer. Des petits changements peuvent avoir des effets immenses sur vous et sur les autres au quotidien !

Belle réflexion !

C'est la fin de semaine...on en profite pour aller à la conférence "Pour le bonheur du monde" au Palais des congrès à Montréal

Venez partager cette extraordinaire journée avec nous. Rendez-vous le 25 février 2017 !

Vous serez en bonne compagnie avec notamment Chantal LacroixRémi Tremblay et bien sûr Christine. Mais également Isabelle Fontaine et Fabrice Midal.

D’inspirants philosophes français tels que Frédéric Lenoir et d’autres en surprise se joindront à nous grâce à la magie du virtuel.

De la musique, de la danse, des conférences, de la méditation et bien sûr et un sac cadeau bien rempli pour chacun !

Pour en savoir plus sur cette journée :

  • à propos de nos conférenciers, c’est ici !
  • à propos de nos partenaires, c’est ici !
  • pour l’horaire, l’adresse, le stationnement, c’est ici !

Une journée pour se connecter au meilleur de soi et à ce qui donne du sens à notre existence.

 

Bonheur au travail - Clé n°8

Clé 8: Faites le diagnostic de votre poste !

Grâce à l'article précédent, vous avez pu identifier les valeurs qui comptaient particulièrement pour vous. Alors, maintenant, il vous suffit de faire exactement la même chose avec votre travail actuel. Quelles sont les valeurs qui sont mises en avant dans votre entreprise et dans lesquelles vous vous retrouvez? Quelles sont, au contraire, celles qui sont les moins en accord avec vous-même qui vous empêche d’être parfaitement heureux au travail? Et d'ailleurs, pourquoi vous sentez-vous moins en adéquation avec ces valeurs?

Les valeurs de l'entreprise

Les valeurs, c'est ce qui permet de définir l'entreprise aux yeux de ses employés, de ses clients et du public. Elles définissent qui est l'entreprise, ce qu'elle fait et la façon dont elle le fait. Elles sont aussi un atout majeur pour l'entreprise, car elles aident à attirer et fidéliser les meilleurs talents, à instaurer des relations de confiance avec une clientèle établie et à préserver et rehausser sa marque employeur. L'entreprise se doit d’incarner ces valeurs dans les relations avec ses clients et ses employés, de sorte qu’elles transparaissent tous les jours dans l'entreprise et dans le travail de chacun. Il ne suffit pas de se contenter de les écrire sur un mur ou dans un guide employé! Il faut les vivre pour leur donner du sens!

La culture d’entreprise

La culture de l'entreprise repose sur un ensemble de valeurs qui se conjuguent pour favoriser des relations de confiance et un esprit de collaboration. Et parce-que l'entreprise privilégient certaines valeurs, le partage de celles-ci semble couler de source. Par la définition de ses valeurs, l'entreprise va attirer des employés et des clients qui partagent ces mêmes valeurs. Le rayonnement interne va amener un bon climat social au sein de l'entreprise et le rayonnement externe va amener une plus grande satisfaction clientèle.

 

Et si vous faisiez un petit exercice? Prenez une feuille et divisez-la en deux colonnes. Dans la première, notez tout ce qui vous plaît et vous motive dans votre travail. Dans la deuxième, notez tout ce qui vous pose problème, tout ce qui fait que vous n’êtes pas parfaitement heureux.
Une fois ces listes effectuées, observez quelles sont les valeurs présentes derrière chacun des points que vous avez évoqués. Quelles sont les valeurs bien présentes ? Quelles sont les valeurs en tension ?

 

Bonheur au travail - Clé n°7

Clé 7: Quelles sont vos valeurs ?

Connaître le bonheur au travail passe nécessairement par la définition de ce qui fait votre bonheur. C’est vrai pour le travail, c’est vrai aussi pour votre vie personnelle. Quelles sont les valeurs qui vous définissent en tant qu'individu? Quelles sont les valeurs pour lesquelles vous êtes prêts à vous engager dans une entreprise? Est-ce que vos valeurs personnelles sont en accord avec celles de votre entreprise?

Trouver sa mission de vie, donner un sens à sa vie, tout cela passe nécessairement par la définition de ses valeurs. Nos valeurs, ce sont les principes qui guident nos actions, qui sont nos moteurs de motivation, qui nous permettent d’être alignés avec nous-même. Si vous travaillez dans vos valeurs, vous serez nécessairement épanouis et le bonheur au travail sera votre réalité

Une valeur nous donne des ailes car elle représente un idéal, une qualité morale, importante pour nous et que nous aimerions retrouver chez l’autre. Définir ses valeurs est primordial pour donner du sens, mais peut aussi nous aider à repérer ce qui est à l’origine d’une insatisfaction, d’un irritant, d’une colère, mais aussi d’une joie, d’un plaisir, d’une satisfaction personnelle,… Dans notre vie nous cherchons à nous entourer de gens qui partagent nos valeurs parce-qu'on se comprend, parce-qu'on se rejoint, parce-que tout est plus facile dans la relation à l'autre. C'est aussi ce qui fait que des projets naissent d’une vision portée par des valeurs communes. Cela est vrai dans la vie personnelle et professionnelle.

Si nous ne sommes pas alignés à nos valeurs, nos actions et notre motivation s'en ressentiront. Mais encore faut-il les connaître et en avoir conscience. Nos valeurs, ce sont des verbes d’action qui orientent notre comportement. À une valeur peuvent correspondre une multitude d’actions. 

En observant votre vie quotidienne, repérez ce qui vous anime, ce qui vous fait passer à l’action dans votre travail, au sport, avec votre conjoint/e, vos enfants, vos amis. Cette réflexion vous amène à devenir responsable et acteur de votre vie : vous n’attendez plus des autres qu’ils nourrissent vos valeurs, car vous les cultivez pour les faire grandir. Cela s'appuie aussi sur le fait que nous avons tous des valeurs différentes et qu'en le conscientisant, cela nous rend plus indulgent vis-à vis de l’autre, et facilite grandement la communication. En agissant dans le sens de nos valeurs, nous nourrissons l’estime de soi. Il sera aussi plus facile de poser nos limites, de faire des choix, d’agir en conscience avec intelligence et cohérence.

Nous véhiculons nos valeurs, parfois sans s’en rendre compte, dans toutes les sphères de notre vie. Ces valeurs ne sont pas figées dans le temps; elles sont à ajuster tout au long de notre vie. Elles évoluent avec le temps en fonction de notre vécu, notre âge ou encore nos expériences personnelles et professionnelles. Ce qui nous anime aujourd'hui ne sera peut-être plus vrai demain. Mais, si toutes les actions que vous avez menées étaient en accord avec vos valeurs au moment où vous l'avez fait, c'est que vous vous êtes respectés dans vos valeurs!

De nombreuses études ont démontré que les personnes les plus heureuses dans la vie sont celles qui vivent le plus en adéquation avec leurs valeurs!