CHANGEMENTS CLIMATIQUES, OUI, MAIS DANS L’ENTREPRISE AUSSI!

Nous parlons de plus en plus souvent de changements climatiques par rapport à la survie de l’humanité, il en est de même pour la survie de l’entreprise qui doit absolument améliorer son climat interne!

L’entreprise d’aujourd’hui doit s’adapter à des changements importants et sans cesse plus rapides, qu’il s’agisse de mondialisation, d’une meilleure connaissance des consommateurs (le pouvoir du savoir), des nouvelles technologies, de la volatilité des clients et des employés, de la rareté des compétences, de l’agressivité des tarifs, etc.

L’entreprise doit absolument s’adapter à son environnement!

Certains pensent que, de nos jours, les employés ne sont plus fidèles. Faut-il comprendre de cette remarque que les jeunes ne sont pas fidèles ou s’applique-t-elle à tous les employés?

Quelle que soit la réponse, une chose est certaine : les employés deviennent des « consommateurs » avertis et donc plus exigeants qu’auparavant, car ils ont accès à une multitude de choix.

La grande majorité des personnes qui consultent les sites de réservation de voyage, d’hôtel et autres sites similaires consultent les commentaires, avis, évaluations et étoiles partagés par ceux qui ont vécu l’expérience « client ». Ces informations jouent un rôle important dans la prise de décision.

Les employeurs doivent, eux aussi, en tenir compte dans la gestion de leur entreprise.

Les grands travaux et questionnements auxquels sont confrontées les entreprises pour se démarquer :

  • Comment devenir un employeur de choix?

Comment attirer « naturellement » les meilleurs candidats? Pensez au référencement naturel de Google, plutôt qu’à la publicité payante et éphémère!

  • Comment fidéliser ses employés?
  • Comment arrêter de recruter dans l’urgence?
  • Comment promouvoir un employé au statut de collaborateur, puis d’ambassadeur?
  • Comment redonner de la confiance et bâtir un sentiment affectif entre l’entreprise et sa première richesse interne?
  • Comment faire pour que les employés aient du plaisir au quotidien dans l’entreprise?
  • Pourquoi une entreprise a-t-elle du succès, malgré un marché très compétitif? D’où vient-il?

À ces questions, il existe de vraies réponses efficaces, mais qui, souvent, sont dérangeantes à entendre, car elles remettent en question les principes de gestion interne et mettent en péril certains profils de gestionnaires.

L’être humain est fortement porté à éviter les changements qui vont l’affecter personnellement et potentiellement le mettre à risque. Si le gestionnaire est peu proactif, il devient urgent pour lui de ne rien faire! Pourquoi scier la branche sur laquelle certains sont assis?

Souvent, l’entreprise imagine que ces changements seront trop gros, compliqués et dangereux pour elle. Je pense que la formule suivante de Confucius s’impose : « L’homme qui déplace une montagne commence par les petites pierres ». Rassurant, non? L’objectif n’est pas seulement d’aller vite, il faut aussi oser faire autrement!

Le plaisir est en lien direct avec l’activité. En effet, nous avons beaucoup plus de plaisir à penser, à faire ou à améliorer quelque chose que durant une période de passivité ou d’inactivité. « Je vois dans votre regard que parfois vous avez aussi du plaisir à ne rien faire! Oui, vous avez raison, car cela ne dure pas! »

L’être humain aime accomplir des choses par lui-même et il aime se dépasser dans ce qu’il fait. Ainsi, s’il est « enfermé » dans un poste sans créativité et pour lequel il applique des procédures dont il ne comprend pas toujours l’utilité (le sens) et qu’il ne fait pas partie intégrante du développement, il va régresser ou partir combler ses manques sur des terres plus fertiles. S’il reste, je vous souhaite beaucoup de courage dans sa gestion à long terme!

Le bonheur se mesure-t-il? Oui, selon Allen Parducci, professeur émérite de psychologie à l’université de Californie. Le bonheur serait donc lié aux expériences passées de la personne et les progrès réalisés par celle-ci lui assurent une satisfaction durable.

Pour cela, il faut toutefois évaluer les employés de manière régulière, juste et motivante.

Enfin, nous l’aurons tous bien compris, si certaines entreprises performent, le hasard n’y est pour rien!

Laissons passer les saisons, pas nos collaborateurs!

Partagez-moi vos commentaires.

Philippe Zinser

Agitateur d’idées

Pour en savoir davantage, consultez notre site : Patrimoine RH

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook, Lindekin

philippe Zinser

Patrimoine RH inc., Québec, QC, G1S 0A4, Canada